oct. 31, 2009

ASBL "Souffle un peu"

Mise à Jour le 25.11.09 = Andy Buhl et tout l'équipe remercie grandement tout ceux qui ont participé à cet évènement.

Je transmet le message pour l'asbl "souffle un peu":

"Bonjour,

Je me permets de vous envoyer cette lettre pour vous inviter à participer à un événement sportif.
Je l’envoie aux responsables de clubs, dirigeants, présidents d’associations sportives et caritatives en espérant qu’ils la diffusent à un maximum de leurs membres.
Elle est adressée à tout sportif aimant l’eau, et désirant aider des personnes en difficulté en participant à une épreuve sportive.
J’organise une nuit d’apnée, de nage monopalme et de nage libreA la piscine de Huy, le 21 novembre 2009 à 19h.

Cet évènement aura pour but d’aider une asbl venant en aide à des personnes lourdement polyhandicapées.
Cette association prend en charge des enfants polyhandicapés le temps d’une journée ou d’un week-end afin que leurs parents puissent souffler un peu, recharger leurs accus lors d’un week-end, pouvoir reprendre la semaine la charge de l’enfant à plein temps.
Cette asbl a été créée en 2005 par Anne Detinne. Cette jeune femme, fort engagée dans divers projets associatifs, a été touchée par le manque -pour pas dire la quasi absence- de soutien à ces personnes. Aidée par sa seule famille et quelques bénévoles, elle a décidé de faire quelque chose et a fondé cette asbl nommée «Souffle un peu».

Cette association n’est soutenue que depuis peu par des subsides publics. Cette aide est arrivée à point nommé car l’asbl se trouvait à un moment où même les meilleurs engagements et les meilleures volontés ne pouvaient la tenir à flot. Il fallait engager du personnel rémunéré en complément aux bénévoles afin d’avoir des éducateurs diplômés responsables des séjours et un soutien à la coordination administrative.
Mais cette aide est loin d’être suffisante au bon fonctionnement de cette association : elle couvre environ 70% des coûts des salaires des 2,5 équivalents temps plein engagés, il faut trouver des fonds pour les 30% restants, pour les besoins en nourriture, en eau, électricité et chauffage, mais aussi en modules d’éveil, en jeux, en matériels éducatifs ou autres, notamment des poussettes adaptées, du matériel de soins, les déplacements aux activités, …Une participation financière de 30 euros par jour est demandée aux familles, mais c’est loin de couvrir tous les frais liés à l’accueil et l’accompagnement de ces enfants. Et l’association espère pouvoir un jour diminuer cette participation, qui reste lourde pour de nombreuses familles.
Pour bien comprendre, il faut savoir que l’encadrement de ces enfants est conséquent à résoudre : la plupart d’entre-eux ont besoin d’un éducateur ou d’un bénévole accompagnant pour eux seul tant le handicap est lourd : tout les moindres gestes et déplacements de la vie quotidienne nécessitent de l’aide.

L’asbl vient aussi d’obtenir la promesse d’une maison pour accueillir les enfants. Jusqu’ici, elle doit trouver un local pour chaque journée ou week-end, et à chaque fois tout le matériel de l’asbl doit être déménagé, ce qui devient épuisant. Cette maison doit subir d’énormes transformations afin de pouvoir accueillir les enfants dans la sécurité et le confort dont ils ont besoin. Ce qui ne sera aussi pas sans frais …
Ayant ainsi la perspective de bénéficier enfin d’un lieu d’accueil fixe, l’asbl rêve aussi de s’agrandir un peu afin de pouvoir enfin accueillir d’autres enfants … car elle doit refuser régulièrement des demandes faute de place et d’un encadrement suffisant. Il faudrait engager une personne supplémentaire et, comme vous vous en doutez, même si notre entourage regorge de bonnes volontés prêtes à être bénévoles quelques heures, se donner à temps plein nécessite un salaire : on peut aider des gens à vivre grâce à notre bénévolat, mais on ne vit pas soi-même du bénévolat.
Le projet n’existe que grâce à de nombreuses aides bénévoles, mais du personnel engagé, qui se donne à temps plein, est indispensable afin d’organiser des séjours et des activités de qualité garantissant le bien-être et la sécurité de ces enfants fragilisés.

Donc, pour survivre et continuer à accueillir des enfants, l’asbl a vraiment besoin d’actions et d’initiatives, qu’elles soient occasionnelles ou récurrentes, afin de récolter des fonds : organisation de marches parrainées, soupers, évènements ou toute autre activité soutenant l’asbl.

Aujourd’hui, je fais appel à vos compétences sportives et à votre esprit de club pour leur venir en aide.
Le déroulement de la nuit d’apnée, de nage monopalme et de nage libre, à la piscine de Huy, le 21 novembre 2009 à 19h, se basera sur le principe de parrainage : chaque club intéressé par une des disciplines, ou plusieurs, recevra par demande des feuilles à remettre à ses membres intéressés par l’action. Chaque membre demandera autour de lui de le parrainer pour une certaine distance ou un certain temps en apnée statique Exemple : Monsieur Dupond André, rue du chemin n°3 à 5030 Gembloux 0.50 cents X 5 longueur = 2.5 eurosMadame Durant Jeanne rue de la haie n°8 à 5030 Gembloux 0.50 cents 30 sec X 10 = 5 euros.
L’apnéiste ou le nageur, une fois sa fiche remplie, devra calculer le nombre de minutes ou le nombre de longueur qu’il devra réaliser lors de cette nuit du 21 au 22.
Les personnes désirant faire partie de l’action, mais ne sachant pas nager, peuvent participer en trouvant un parrain qui s’engagera à réaliser à sa place la feuille de parrainage.
Il est aussi possible lors de cette soirée de créer des équipes et pourquoi pas faire une mini compétition soit d’apnée ou de nage entre club ou participant individuel, vos idées sont les bienvenues.

Par cette action sportive, je veux faire prendre conscience que dans notre pays beaucoup de gens souffrent et n’ont pas la chance comme nous de se mouvoir avec des palmes aux pieds.
Les enfants de l’association ne pourront vous laisser insensibles à leur handicap.J’espère donc que c’est nombreux que je pourrai compter sur vous, et votre esprit de club, pour participer à cette action.
De nombreuses personnes étaient intéressées par le projet quand j’ai lancé l’idée, il devient déjà réalité grâce à l’engagement de certains clubs comme Le Grand Bleu de Huy et d’Aida Belgique.
J’attends votre réponse avec impatience, en espérant pouvoir vous ajouter à cette liste, et vous voir nous rejoindre le 21 novembre prochain pour aider les enfants polyhandicapés en soutenant « Souffle un peu » dans la joie, l’amitié et le sport."

Bühl Andy, organisateur
+32475569220
buhl@brutele.be
andy.buhl@mil.be
P.198

12:46 Écrit par "aGua" dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

oct. 27, 2009

Belgian Cup Freediving 25/10/09

Manche du championnat de Belgique 2009

Pas de détails, juste les résultats, quelques photos basiques et trois vidéos: Daan Verhoeven avec 109 en DNF et 156 en DYN; Nanja vd Broek avec (également) 109 en DNF. Pour agrandir les photos, il suffit de cliquer dessus.

Les 2 vidéos:





Des photos:
Piscine OutremeuseIMG_4568IMG_4587IMG_4593

 

 

 

 

IMG_4598IMG_4595

IMG_4601

IMG_4606


 

 

IMG_4612

 

 

 

 

 

 

Les résultats:

Statique - Femmes: ----- Dynamique sans palmes - Femmes:
Statique FemmeDNF Femme



Dynamique - Femmes: ----- Total - Femmes:
DYN FemmeTotal Femme



Statique - Hommes: ----- Dynamique sans palmes - Hommes:
Statique HommeDNF Homme







Dynamique - Hommes: ----- Total - Hommes:
DYN HommeTotal Homme








Sur les photos: Nanja van den Broek, Anaelle Hucke, Jouke Van Riel, Thomas Moureau, Cédric Bourgaux, Laurent Nieuwborg, Van Kouwen Kars, Daan Verhoeven, André Ghilain, J-P François, Stéphane Eudier, Vincent Cornerote & Company...


Petite vidéo en bonus: Daan Verhoeven --> 156m DYN

P.197