déc. 09, 2008

149. L'eau menacée

Allons-nous manquer d'eau?

 

kazakhstan_tuschik


*Un bateau échoué sur la mer d'Aral*

 

 

Voilà une question qui pourrait en faire rire plus d'un! Faire rire des ignorants mais certainement pas les millions de personnes qui sont mortes à cause d'un manque d'eau, de conditions sanitaires médiocres et de la contamination de l'eau.

Il est vrai que dans nos régions nous n'avons qu'à tourner un robinet pour faire couler de l'eau, très souvent de l'eau potable. Mais dans certains pays il faut parcourir à pied une longue distance et faire la file pour avoir de l'eau.
Plus d'un tiers de la population mondiale est sérieusement touché par une crise sanitaire liée à l'eau.

Pour parler concrètement:
- "La mer d'Aral en Asie centrale était le quatrième plus grand lac du monde en 1960. En 2007, ce lac ne faisait plus que 10% de sa superficie initiale." Scientific American.
- Les cinq grands lacs des Etats-Unis et du Canada, les lacs Erié, Huron, Michigan, Ontario et Supérieur se réduisent "à un rythme alarmant". The Gloe and Mail.
- Il y a quelques temps, la rizerie de Deniliquin (Australie) traitait assez de grain pour satisfaire les besoins de 20 millions de personnes. Mais maintenant, la récolte de riz a diminué de 98%, et la rizerie a fermé en décembre 2007. Pourquoi? "Six longues années de sécheresse." The New York Times.

Le problème est particulièrement grave en Afrique, où six habitants sur dix n'ont même pas de véritables toilettes - un facteur qui, selon un rapport de l'Organisation mondiale de la santé, contribue au "transfert de bactéries, de virus et de parasites que l'on trouve dans les excréments humains et qui contaminent les ressources d'eau, le sol et la nourriture". Une telle contamination, précise le rapport, "est une cause majeure de diarrhée, la deuxième cause de mortalité chez les enfants dans les pays en voie de développement, et amène d'autres grandes maladies comme le choléro, la bilharziose et le trachome".


"Assèchement des rivières et des cours d'eau"
"Le lac Tchad, en Afrique, était auparavant un repère pour les astronautes en orbite autour de la terre. Ils ont aujourd'hui du mal à le localiser. Entouré par le (Cameroun), le Tchad, le Niger et le Nigéria, ce lac a, depuis les années 60, perdu 95% de sa superficie. La demande sans cesse plus forte en eau d'irrigation dans cette zone provoque l'assèchement des rivières et des cours d'eau dont la survie du lac dépend. En conséquence, le lac Tchad pourrait bientôt disparaître entièrement et son emplacement pourrait devenir un mystère pour les générations fututres." - Plan B 2.0 - Au secours d'une planète agréssée et d'une civilisation en danger (angl), par Lester Brown.

 

Photos prise par satellite du lac Tchad entre 1972 et 2001, 2007:

 

Le Lac Tchad 1972-2001

Lac Tchad 1973-1987-1997-2001

 

 

 

*Cliquez sur les photos pour les agrandir!*

 

 

Lac Tchad 2007Lac Tchad

 

 



 

 

La crise de l'eau est mondiale. Elle met en danger la santé de milliards de personnes sur la terre.
"Où il n'y a pas d'eau, il n'y a pas de vie. Nous vivons par la grâce de l'eau." - Michael Parfit, un rédacteur de National Geographic.
Pour produire une tonne de grain, il faut 1000 tonnes d'eau.
"L'eau de la planète est utilisée à 70% pour l'irrigation." - Plan B 2.0, par Lester Brown.


Quelle quantité d'eau douce est disponible? Eau sur terre = 97,5% Eau salée + 2,5% Eau douce
Eau douce (2,5%) = 99% Renfermée dans des glaciers, des icebergs et le sous-sol + 1% Accessible à près de sept milliards d'humains et à d'innombrables milliards d'autres formes de vie.
Dans nos régions l'eau que l'on utilise pour notre bain est la même que celle qu'on utilise pour remplir nos verres dans la cuisine. Je souligne ici le gaspillage d'eau potable!

                                                                           
Autre parenthèse mais toujours concernant l'eau:
Eaux de luxe
" C’est un signe des temps, affirme la revue allemande Natur+Kosmos ; les étudiants branchés ne se déplacent plus sans leur bouteille d’eau minérale de marque. À New York, les gens ‘ chic ’ se retrouvent dans des ‘ water bars ’, des bars à eau. Les hôtels cinq étoiles proposent une sélection internationale d’eaux minérales de marque, dont les serveurs vous parlent avec des termes dignes des plus grands vins. " Et de fait, ces eaux ne sont pas des plus économiques. " Les gens paient très cher, explique l’article, pour une eau minérale conditionnée dans une bouteille créée par un grand designer. " Dans certains hôtels, un litre d’eau d’une marque célèbre pourra vous coûter jusqu’à 62 euros. Acheter des eaux de marque est devenu un moyen pour un consommateur gourmet d’affirmer son style personnel. Ce qui ne signifie pas pour autant que ces eaux soient plus bénéfiques que les autres. Certaines marques vous promettent le bien-être et la vitalité, la santé et la beauté. Mais beaucoup de spécialistes ne leur voient dans ce domaine aucune supériorité sur les eaux ordinaires. En Allemagne, par exemple, l’eau du robinet est, toujours selon cet article, d’une qualité au moins équivalente à celle des eaux minérales vendues sur la moitié de la planète. Et l’eau du robinet fait l’économie des bouteilles en plastique et du transport à des milliers de kilomètres.

Bouteilles contre robinet
Selon le New York Times, " l’eau en bouteille est si répandue qu’il en existe dans le monde plus de 700 marques ". Cependant, " dans bien des cas, la seule différence entre l’eau en bouteille, coûteuse, et celle du robinet est l’emballage ". Comme l’a fait remarquer le Fonds mondial pour la protection de la nature (WWF), " dans de nombreux pays l’eau en bouteille n’est peut-être pas plus sûre ou plus saine que celle du robinet, et on la vend pourtant jusqu’à 1 000 fois plus cher ". En se servant de l’eau du robinet, non seulement on économise de l’argent, mais encore on protège l’environnement, car chaque année la fabrication des bouteilles nécessite 1,5 million de tonnes de plastique. De plus, " les produits chimiques toxiques émis au cours de la production et de la destruction des bouteilles peuvent libérer des gaz qui sont en partie responsables du changement climatique ". De l’avis de Biksham Gujja, chef du Programme international eau douce, " en Europe et aux États-Unis les normes appliquées à l’eau du robinet sont plus nombreuses que celles qui réglementent l’industrie des bouteilles d’eau ".

 

Bien entendu, il est question ici de nos régions, l'Europe ou encore aux Etats-Unis. Nous n'avons pas intéret à boire l'eau du robinet en Egypte par exemple. ;)

Petite anecdote personnel concernant l'eau en bouteille:
Pour ceux qui ne le savent pas j'ai travaillé pour Coca-Cola. Pour mon travail j'avais accés aux réserves des grandes surfaces. Certaines grandes surfaces tournent tellement bien qu'elles ont besoin de beaucoup de stock. Il arrive même, pour beaucoup, qu'ils doivent exposer leur stock à l'extérieur.

Arrive l'hiver!

Je vous laisse imaginer l'eau en bouteille dehors à des températures sous le zéro ou à peine plus haut. Les bouteilles passent de liquide à solide (glaçon) et passe de solide à liquide lorsqu'elles arrivent dans le magasin! Enfin...

                                                            *Source = (Awake!) G Janvier 2009*
                                                             (Article = aGua)

23:58 Écrit par "aGua" dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : eau, manque d eau, creature aquatique |  Facebook |